Le prolongement du confinement n’est pas encore annoncé, mais il faut s’y préparer…. Le retour à la vie normale va devoir attendre.

Certains de nos clients ont des besoins liés à la sécurité nationale ou au fonctionnement de la nation dans le domaine de l’énergie, du matériel médical, des transports, etc… et nous nous devons d’être à leur écoute dans la mesure du possible et du réalisable. C’est pourquoi j’ai pris la décision de mettre en place, sur la base du volontariat, une équipe restreinte de salariés pour redémarrer ce matin mercredi 25 mars, un début d’activité à L’UNION DES FORGERONS, avec des règles de sécurité sanitaire strictes, car nous avons toujours des clients qui nous passent des commandes et que l’on ne peut pas enregistrer et planifier. Chacun a travaillé dans son coin de bureau, en respectant les nouvelles règles de confinement édictées dans l’entreprise, pendant cette crise COVID19. Ce n’est pas simple mais cela va permettre d’assurer une continuité d’activité. Plusieurs des personnes contactées se sont proposées pour aider ou pour reprendre une activité. Je les remercie mais il faut mettre la sécurité de tous avant toute chose et cela s’organise. Si nous pouvons le faire, nous le ferons de manière très ciblée et en fonction des directives gouvernementales. Je remercie pour cette première journée de reprise ; Nicolas B., Marie, Quentin D., Mikael et Yves.

Nous réfléchissons à une nouvelle organisation pour élargir à d’autres activités. Vous serez peut-être contactés par vos responsables de service dans ce sens.

Portez-vous bien, ainsi que vos proches.

Jean-Léry LECORNIER

Des nouvelles de nos Voisins :

L’activité Recherche et Développement de chez BAYER est arrêtée et 10 personnes sont en télétravail. L’équipe de maintenance est confinée à domicile et n’intervient que sur appel. L’équipe de développement agronomique est dans les champs avec masques et gel, pour honorer les commandes en cours, mais certaines matières premières venant d’Italie vont venir à manquer. BAYER à donner tous leurs masques, blousses et gants jetables à l’hôpital d’Etampes et infirmières de SACLAS. Ils espèrent avoir refait leur stock avant le redémarrer de leur activité quand tout sera fini.

PROBINORD est fermé depuis le 17 mars, avec une équipe en télétravail pour assurer le minimum d’activité et de suivi. Ils leur manquent aussi des maques pour pouvoir redémarrer un début d’activité qui serait extrêmement faible au vu de l’activité.

 

INSTANT TRAITEUR qui nous fournis pour la cantine ainsi que nos voisins BAYER sont totalement à l’arrêt. Tous leurs clients sont fermés et les approvisionnements sont difficiles. Pas d’autres choix pour eux que de fermé jusqu’à la fin du blocus.

 

SOLIDARITE : Suite au vol de savon liquide à l’Hôpital d’Etampes, le personnel s’est retrouvé sans matériel de première nécessité pour répondre à l’urgence sanitaire. La société MILLE TRUCS, qui est dans la zone industrielle de MEREVILLE et qui est notre fournisseur de matériel de bureau, bureautique et produits de l’entreprise, a donné à l’Hôpital d’Etampes tout son stock de savon liquide. Bravo.