Premier week-end confiné.

J’espère que vous êtes tous en bonne santé ainsi que vos proches. Je n’ai pas reçu de mauvaises nouvelles jusqu’à aujourd’hui, je pense donc que tout va bien pour l’instant.

Nous allons malheureusement être obligés de nous adapter durablement à cette situation. Cela aura des conséquences pour notre pays mais aussi pour notre entreprise. Attendons les nouvelles mesures qui risquent de tomber mardi soir.

La grande majorité des salariés UF sont en « activité partielle » et parmi eux, certains continue à garder le lien avec nos clients et nos fournisseurs. Je les remercie de cet engagement très important pour la continuité d’activité de l’entreprise.

SLACK ; c’est un outil communautaire et convivial pour pouvoir discuter entre vous, qu’à mis en place Merryl et qu’elle va animer avec Sébastien pendant cette période de confinement. Allez-y sans modération.  SLACK !

Portez-vous bien TOUS !

Jean-Léry LECORNIER

 

Validation de la DIRECCTE

La demande de prise en charge comme « activité partielle » de la MERVILLOISE DE MECANIQUE n’a pas encore été prise en compte, suite à notre arrêt de production du mardi 17 mars. La DIRECCTE (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) qui gère cette organisation de crise n’a pas encore validé le dossier alors que celui de L’UNION DES FORGERONS est validé. Je ne doute pas que le dossier MM soit validé à son tour.

C’est une excellente nouvelle financière pour l’entreprise car cela veut dire que les jours de confinement seront pris en charge partiellement par l’état comme annoncé et non pas à la charge complète de l’entreprise.

Comment ça fonctionne ?

L’entreprise verse une indemnité égale à 70% du salaire brut (environ 84 % du net) à ses salariés. Les salariés au SMIC ou moins sont indemnisés à 100%. L’entreprise sera intégralement remboursée par l’Etat, pour les salaires jusqu’à 6 927 euros bruts mensuels, c’est à dire 4,5 fois le SMIC.

La régularisation de cette mesure sera effective sur la paye d’avril. Je vous tiendrai informé dès la validation du dossier.

Des nouvelles de nos clients :

 

Fabricant de « roulement aéronautique » sur le site de Valenciennes qui emploie 550 salariés. C’est un centre de d’excellence sur l’usinage, laboratoire, montage, réparation, la maintenance et la recherche.

La société SKF aeroengine France de Valenciennes, qui est un client important pour nous, était arrêtée depuis le mardi 17 mars. Ils ont repris le travail aujourd’hui en équipe réduite sur la base du volontariat. Depuis l’arrêt de l’usine, ils ont réorganisé l’entreprise en mode « sécurité  COVID 19 ».

Nouvelle organisation de travail chez SKF :

Tous les salariés ont une prise de température sans contact à l’arrivée sur le site. Les vestiaires traditionnels ont été remplacés par des petites zones individuelles d’habillage et de déshabillage près du poste de travail. Des sens de circulations ont été aménagés pour ne pas se croiser et quand cela n’est pas possible, des séparations ont été installées. Pas de postes de travail en binômes, des gels hydroalcooliques à disposition, zones de repas réorganisées pour ne pas avoir de contacts et prise de température sans contact à la sortie.

Cette usine produit des pièces essentielles à la souveraineté de l’état ainsi qu’aux activités Air médical notamment pour les hélicoptères et avions militaires sollicités en ce moment. Pour répondre à leurs besoins, Yves MARTIN a organisé, en toute sécurité sanitaire, cette expédition de pièces qui étaient en attente d’expédition chez nous. Et qui n’avait pas pu être enlevées le mardi 17 mars. Un camion complet est parti cet après-midi de MEREVILLE pour alimenter cette unité de production et leur permettre d’avoir une continuité d’activité pendant quelques semaines.